La ville du Touquet valorise ses eaux de pluie.

Le contexte :

 

Dans le cadre de sa politique environnementale, la ville du Touquet a mis un accent particulier sur la gestion de la ressource en eau.

Parmi plusieurs initiatives et à l’occasion du renouvellement de son contrat cadre de fourniture d’eau, les élus de la ville ont inclus la mise en place d’une unité de valorisation des eaux de pluie. C’est la société Veolia qui, comme adjudicataire du marché pluri-annuel est en charge de la réalisation de cette demande.

 

Le choix du site : 

 

La première étape a consisté à définir le bâtiment idéal pour l’implantation d’une solution da valorisation des eaux de pluie. Ce choix a été réalisé en prenant en compte un ensemble de critères dont nous pouvons citer :

  • Le potentiel de récolte
  • La consommation d’eau potable du site qui pouvait être substituée par de l’eau de pluie
  • Les contraintes techniques

 

Après une première sélection de 6 sites, le choix final s’est porté sur les services techniques. En plus de bénéficier de conditions favorables pour la réalisation des travaux, les services techniques de la ville possèdent une surface de toiture importante en corrélation avec une consommation d’eau importante pour les postes suivants :

  • Alimentation des serres
  • Alimentation des tonnes à eau et engins de nettoyage des voiries.

 

Le choix de l’installation :

 

Le site choisi est situé à proximité de la Canche (fleuve qui se jette en mer entre la ville du Touquet et d’Etaples) dans une zone marécageuse. Nous avons opté pour la mise en place d’une citerne aérienne. Pour des raisons technico-économiques, ce sont 15 citernes de 3m3 qui ont été reliées entre elles afin d’assurer un volume de stockage de 45m3. 2 filtres ont été positionnés en amont de ces citernes afin de filtrer les eaux issues du bâtiment de stockage et celles issues de la serre.

2 unités de surpression seront raccordées aux citernes de stockage. La première alimentera les serres en garantissant un débit de 6m3/heure avec une pression de plus de 4 bars aux points d’utilisation.

La seconde unité sera destinée au remplissage des véhicules de nettoyage des voiries. Dans ce cas, les contraintes imposées par la ville sont différentes. Il s’agit de garantir un remplissage rapide afin de ralentir au minimum les tournées des agents municipaux. Pour cette raison, la pompe installée pourra débiter plus de 30m3/ heure.

Une alimentation en eau de ville sera garantie lors des périodes de sécheresse afin d’assurer la continuité du service dans les meilleures conditions possibles.

Étiquettes : , , ,