Le chiffre du mois d’octobre 2017 : -70%

Le mois d’octobre 2017 a été sec du nord au sud et de l’est à l’ouest. En regardant de plus près la carte de France des précipitions nous pouvons avoir un bel aperçu des différentes variations de rouge. Du plus vif dans le Sud Est au plus doux dans le Nord, aucune région n’a été épargnée par ce phénomène.

Il suffit de regarder les journaux télévisés pour se rendre compte que ce n’est pas une première et que les conséquences se font douloureusement sentir :

  • Risque aggravé d’incendie en automne
  • Détresse de certains agriculteurs
  • Craintes sur la production d’hydro-electricité.

Le dernier bulletin de situation hydrologique publié par météo France n’est qu’une longue série de cartes qui  démontrent que le phénomène que nous vivons actuellement est exceptionnel au regard des années passées mais la question qui se pose à nous est la suivante : cette exception pourrait-elle devenir la norme dans les années années à venir?

Les différentes analyses, qu’elles viennent des spécialistes de Météo France, du RAC (réseau Action Climat) ou du GIEC, mettent en avant les mêmes craintes : celles d’un dérèglement climatique qui entraîne une modification du régime des pluies. Si le volume annuel de pluies devrait rester stable en France, leurs régularités et leurs intensités devraient être modifiées. Les pluies seront de plus en plus espacées mais de plus en plus violentes.

La conséquence sera des pluies de moins en moins efficaces c’est à dire des précipitations qui entraîneront des inondations brusques et des écoulements vers les rivières sans avoir le temps de s’infiltrer dans le sol et de recharger les nappes phréatiques. Pendant ce temps, la consommation humaine va continuer de s’accroître ce qui aura pour conséquence d’accroître les tensions entre la ressource et la demande. C’est pour cette raison que le gouvernement a relancer un certains nombres de projets depuis cet été et devrait accroître les actions en faveur d’une consommation raisonnée mais aussi de faciliter la mise en place d’unités de traitement et de réutilisation des eaux usées.

 

 

Cédric FONTAINE

Étiquettes : , ,