Analyse de la pluviométrie en Juillet 2017

L’hexagone a connu une situation contrastée au mois de juillet. Les régions du Sud Est ainsi que la Corse ont connu une très faible précipitation, très en deçà des normales juilletistes. L’ïle de beauté a été totalement préservée d‘ondées.

A contrario, les régions du sud-ouest de la France ont connu des précipitations excédentaires comme le pays basque et une partie de l’Occitanie.

 

Sur l’année hydrologique (depuis septembre 2016), la carte de France des précipitations continue à être teintée de rouge, avec un dégradé du Nord au Sud de la France, signe que cette année ce sont les régions aux latitudes les plus élevés qui connaissent la situation la plus alarmante. Le palmarès de la sécheresse est à définir entre la Bretagne, la Normandie et le Nord Est de la France ……vous en conviendrez, régions peu connues pour leur climat sec.

La haute Corse, qui souffre des conséquences dramatiques de la sécheresse (incendies), est pourtant sur l’année en excédent pluviométrique. Cette situation met en évidence que l’analyse seule des chiffres de pluviométrie est trop succincte. Un regard sur la situation à court terme et à long terme est nécessaire ainsi qu’une analyse de l’humidité des sols, du taux de remplissage des nappes phréatiques, …..

 

Nous ferons dans un prochain article une analyse de la situation des nappes.

Étiquettes : ,