Lexique

Kesako la rétention ?

22Fév2021

Partager cet article :

La rétention consiste à stocker temporairement un volume d’eau. Celle-ci est principalement utilisée pour réduire l’impact des pluies d’orage sur la saturation des réseaux d’assainissement des villes et réduire les risques d’inondation.  Le but est de retenir le volume d’eau (conséquent) récolté sur une parcelle lors d’une pluie intense, avant de le rejeter lentement soit avec un débit limité (appelé débit de fuite) dans le réseau public soit de l’infiltrer dans le sol.

Le principe consiste à disposer en permanence d’un volume disponible à recevoir les pluies d’orage. Pour cela, il est demandé de vidanger un bassin de rétention en moins de 24h à l’issue de l’épisode pluvieux.

La rétention est connue sous d’autres noms : bassins d’orages ou tamponnement. Les ouvrages de rétention d’eau pluviale peuvent être très variés en fonction des chantiers. Nous pouvons citer, les noues, les réservoirs enterrés, les chaussées réservoirs, les S.A.U.L., …

Partager cet article :

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
Accepter