Techniques

La végétalisation : solution efficace de gestion des eaux à la parcelle

29Juin2021

Partager cet article :

Depuis quelques mois, lors des formations sur la gestion des eaux pluviales que je dispense, je mets l’accent sur l’intérêt des solutions basées sur la nature. Ces solutions sont à privilégier car elles offrent une grande efficacité dans la gestion des pluies courantes et des pluies intenses tout en associant d’autres avantages comme :

  • la préservation de la biodiversité
  • la création d’ilots de fraicheur.
  • La recharge des nappes phréatiques

 

Depuis quelques jours, « une goutte d’eau » (terme employé par les météorologues) positionnée sur la France engendre un temps particulièrement instable marqué par des épisodes pluvieux très intenses. De très nombreuses régions ont été touchées :

  • Lyon le mercredi 23 juin
  • Le Touquet le samedi 26 juin
  • Rennes le 28 juin
Pluie intense à Rennes

Ce phénomène local a été pour moi l’occasion de constater à partir des fenêtres de mon bureau de l’efficacité des espaces verts dans la gestion des eaux à la parcelle. Plus que de grands discours, les photos ci-dessous prises à quelques secondes d’intervalle et à quelques mètres de distance, permettent de constater la différence flagrante entre :

  • Une voirie imperméable sur laquelle ruissellent les eaux de pluie issues de trottoirs eux aussi imperméabilisés
  • Une courette dont l’eau de déverse sur un espace vert en renouveau
  • Un espace vert en renouveau (ancienne courette en terre compactée sur laquelle le nouveau propriétaire laisse la nature reprendre ses droits)
  • Un jardin entretenu et bordé de plantations

 

Impact d'une pluie d'orage sur un sol imperméable

Pluie sur cour

Impact d'une pluie d'orage sur un semi-perméable

Allée inondée

Impact d'une pluie d'orage sur un espace vert compacté

Impact d'une pluie d'orage sur un espace pleine terre

Si sur la première photo, les flaques d’eau sont importantes, du fait d’un ruissellement total des eaux de pluie (coefficient de ruissellement proche de 1). Nous constatons en revanche que  malgré l’intensité de la pluie (20mm en 30mn) le jardin, espace vert vivant et entretenu, ne présente aucun signe d’inondation.

L’espace vert en renouveau, possède quant à lui une réelle capacité de rétention mais aussi d’infiltration puisque quelques minutes après la fin de la pluie, plus aucune eau superficielle n’est présente.

Partager cet article :

Quel(s) cookie(s) acceptez-vous lors de votre navigation ?

Google Analytics