Signalétique eau non potable
Les usages de l’eau de pluie.

La valorisation des eaux de pluie est encadrée depuis plusieurs années par l’arrêté du 21/08/2008.

Celui-ci précise les éléments suivants dans l’article 2 :

  • L’eau de pluie collectée à l’aval de toitures inaccessibles peut être utilisée pour des usages domestiques extérieurs au bâtiment. L’arrosage des espaces verts accessibles au public est effectué en dehors des périodes de fréquentation du public.
  •  A l’intérieur d’un bâtiment, l’eau de pluie collectée à l’aval de toitures inaccessibles, autres qu’en amiante-ciment ou en plomb, peut être utilisée uniquement pour l’évacuation des excrétas et le lavage des sols.
  • L’utilisation d’eau de pluie collectée à l’aval de toitures inaccessibles est autorisée, à titre expérimental, pour le lavage du linge, sous réserve de mise en œuvre de dispositifs de traitement de l’eau adaptés et :
  • que la personne qui met sur le marché le dispositif de traitement de l’eau déclare auprès du ministère en charge de la santé les types de dispositifs adaptés qu’il compte installer ;
  • que l’installateur conserve la liste des installations concernées par l’expérimentation, tenue à disposition du ministère en charge de la santé.
Visuel issu de ma formation elearning

Nous pouvons nous étonner du flou entretenu par les autorités en ce qui concerne le nettoyage du linge et nous demander ce qu’est un traitement adapté. Pour ma part je préconise pour le lavage du linge de traiter l’eau de pluie via une unité de stérilisation par lampe ultraviolet. Je conseille aussi ce traitement pour les applications du type nettoyage de véhicules en haute pression car l’utilisateur peut être en contact avec des gouttelettes d’eau .

Pour les autres applications comme l’arrosage, le nettoyage du sol ou l’alimentation des WC, une simple filtration suffit .

Les exceptions

L’arrêté du 21/8/2008 inclut quelques exceptions dans la valorisation des eaux de pluie ces exceptions concernent 3 types d’établissements :

L’utilisation d’eau de pluie est interdite à l’intérieur :

  • des établissements de santé et des établissements, sociaux et médicaux-sociaux, d’hébergement de personnes âgées ;
  • des cabinets médicaux, des cabinets dentaires, des laboratoires d’analyses de biologie médicale et des établissements de transfusion sanguine ;
  • des crèches, des écoles maternelles et élémentaires

Mais qu’est-ce qu’une eau de pluie?

Si le législateur a précisé les usages possibles de l’eau de pluie il définit aussi dans cet arrêté ce qu’est l’eau de pluie. En effet seules les eaux de pluie récupérées sur une toiture non accessible au public peuvent être stockées à des fins de valorisation. Toute eau de pluie récoltée sur un sol, une terrasse accessible au public, …., est considérée comme une eau pluviale et ne peut être valorisée pour les usages évoqués ci-dessus.

En résumé

Dès lors que votre toiture n’est pas transformée en rooftop et n’est pas chargée d’amiante vous pouvez récupérer, stocker et valoriser les eaux de pluie pour toutes les applications réalisées en dehors de la cuisine et de la salle de bain.

Ce que vous faites chez vous, vous pouvez (devez) aussi le faire sur votre lieu de travail car si les applications sont les mêmes les volumes d’eau consommés sont souvent plus conséquents.

  • 50m2 de carrelage à la maison vs plus de 10.000m2 dans un hypermarché.
  • 50l pour laver votre voiture vs 400l pour laver un camion et 3000l pour laver un train.
  • 100m2 de jardin chez vous vs des centaines de mètres carrés de serres chez les maraîchers ou dans les communes.
  • 4 utilisateurs des WC à la maison contre plusieurs dizaines ou centaines d’utilisateurs au bureau.
photo C. Fontaine
Cédric Fontaine gérant BE Fontaine Ingenierie
Étiquettes : , , ,